> Vous êtes ici - Jeunes - Alcool - L’alcool est une bombe calorique

L’alcool est une bombe calorique

Un verre, ça va, deux, bonjour les dégâts… Et pas seulement pour la santé : pour la ligne aussi, car les boissons alcoolisées sont particulièrement énergétiques. Explications et conseils.

De l’énergie bien cachée…

Cidre, bière, vin, liqueur… : les boissons alcoolisées sont obtenues soit par fermentation des sucres naturels de jus de fruits ou de céréales, soit par distillation de ces mêmes boissons fermentées.

Toutes sont particulièrement chargées en alcool et en sucres, donc énergétiques. Quand on sait qu’1 g d’alcool = 7 Kcal et qu’1 g de glucides = 4 Kcal, c’est dire à quel point l’addition énergétique peut vite grimper !

Pour connaître la teneur en alcool d’une boisson, il faut disposer de son degré et du volume du verre :

Quantité d’alcool en grammes = (degré d’alcool X 0,8 X volume en centilitres)/10.

Un vin qui titre à 15° contient ainsi 12 g d’éthanol pour 100 ml.

Quant au sucre, même s’il n’est généralement pas indiqué sur l’étiquette, il est facilement décelable au goût de la boisson : sa présence est en effet d’autant plus manifeste que le goût du produit est sucré. Ainsi, la palme énergétique revient aux cocktails qui associent des alcools forts à des jus des fruits et des sodas très sucrés.

…mais facilement stockée

Les boissons alcoolisées ne se contentent pas d’être énergétiques : dans l’organisme, les calories qu’elles apportent ne sont utilisées ni pour l’effort physique, ni pour la réflexion, ni pour le maintien de la température corporelle. Certes, elles sont oxydées, c’est-à-dire consommées, mais elles renforcent le stockage, notamment des aliments gras et sucrés.
Par ailleurs, l’alcool « appelle » la consommation d’aliments tels que le fromage pour le vin ou les biscuits salés pour l’apéritif. Une catastrophe de plus pour la ligne !

...et nocive pour l’organisme

Contrairement aux protéines, lipides, glucides, vitamines et minéraux, l’alcool n’est biologiquement pas indispensable à l’organisme : on peut s’en passer.
Consommé en excès, il favorise de nombreux troubles de la santé (cirrhose du foie, troubles nerveux et psychiatriques, cancers…), pose des problèmes sociaux (accidents de la circulation ou du travail) et, chez les femmes enceintes, nuit gravement au développement du foetus. Quant à la réduction du risque de maladies cardio-vasculaires suggérée par certaines études, elle ne s’observe que pour de faibles consommations, inférieures à l’équivalent de 2 verres de vin par jour. Il n’existe aucun argument suffisant pour recommander une consommation d’alcool chez ceux qui n’en consomment pas.

 
Tableau récapitulatif

1 verre de vin rouge à 10° (150 ml) = 82 Kcal
1 verre de vin blanc à 11° (150 ml) = 105 Kcal
1 verre de vin cuit type Porto (50 ml) = 80 Kcal
1 verre de kir (150 ml) = 225 Kcal
1 verre de muscat (150 ml) = 240 Kcal
1 vodka orange (150 ml) = 163 Kcal
1 bloody mary (150 ml) = 211 Kcal
1 flûte de champagne (150 ml) = 105 à 180 Kcal (de brut à sec)
1 bière (330 ml) = 125 à 200 Kcal
1 verre de cidre (150 ml) = 50 Kcal
1 Martini (80 ml) = 128 Kcal
1 verre de gin (80 ml) = 177 Kcal
1 dose de pastis (40 ml) = 106 Kcal
1 whisky (40 ml) = 100 Kcal

Source : Rédaction Forme

En fait, nous pouvons dire que l'alcool est une bombe à calories! Un gramme d'alcool contient quasi autant de kilocalories qu'un gramme de graisse et nettement plus qu'un gramme de sucre. De plus, l'alcool augmente l'appétit et diminue l'élimination des graisses, ce qui veut dire que plus on boit, plus on a faim.

L’alcool diminue l’élimination de graisse

L’alcool ne peut pas être stocké par l’organisme car il est éliminé très rapidement.
L’alcool diminue l’élimination des graisses car les calories apportées par l’alcool sont brûlées très rapidement avant celles des graisses.

La consommation d’alcool favorise ainsi l’accumulation des graisses, essentiellement au niveau abdominal, situation fréquente chez les grands consommateurs de bière.
L’alcool augmente l’appétit.
L’alcool stimule l’appétit : plus on boit et plus on a faim !

Un verre standard de boisson mélangée (cocktail, long-drink, alcopop) contient environ 600kJ.

Pour dépenser 600kJ d'énergie, il faut par exemple, environ 2 heures de vélo à 20km/h, 3 heures de marche rapide ou encore courir 10km en une heure.

À cela il faut ajouter... l'énergie des aliments consommés par l'envie de manger que procure l'alcool...et le fait que les graisses consommées ainsi seront plus difficiles à éliminer...
 

Recommander cette adresse à un ami Télécharger cette page en PDF Imprimer le contenu de cette page YouTube
 

Nous rejoindre

socials.png
Contact
RaidBlue
Avenue de la Gare 31
1022 Chavannes-Renens
021 633 44 33
fax 021 633 44 39
MOBILE ZONE
Mais encore
UN PROGRAMME DE LA
powered by /boomerang 2011
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok